bg image

En tête En détention

Contenu En détention

ATELIER

EN DÉTENTION

 

Le monde carcéral créé des espaces et des obligations propres à incarner des « peines » appliquées sur la vie individuelle. Les « détenus » témoignent souvent de cet espace contrarié qui fait le jeu de la prison : une forme de « compensation» que le prévenu doit à la société et à la partie civile. Pour une durée fixée en cour de justice, une vie s’inscrit dans ce cadre déterminé par la détention. Aussi la peine de prison n’est pas qu’une façon de s’acquitter d’une dette, elle permet aussi d’ initier un questionnement, d’engager une nouvelle voie dans les « parcours individuels », et d’exercer une certaine forme de liberté, aussi compromise soit-elle.

L’ existence d’une « liberté spécifique » en détention passe éventuellement par l’intervention d’acteurs extérieurs à la prison. Ils viennent «  d’au-delà les murs » pour tenter de faire naître une expérience qui échappe – pour un instant – au vase clos que forme le monde pénitentiaire. L’association OCTROI est intervenue à plusieurs reprises pour proposer un espace de création aux « détenus », moments qui peuvent s’incarner en « atelier d’enregistrement » de leurs textes et/ou témoignages, ou en « initiation au break-dance ». Sur ces deux ateliers, l’intervenant de l’association accompagne les « détenus » dans leurs créations en établissant en premier lieu une relation de sincérité : les ateliers d’enregistrement ont été par exemple une occasion privilégiée de partage et de discussion. Dans l’intimité du studio, un rapprochement se créé, et les aventures personnelles peuvent, le cas échéant, se dévoiler …

Pour l’atelier d’écriture par exemple, des « détenus » ont été invités à participer à plusieurs éditions du « Marathon des mots » de Toulouse. Certains se sont ainsi rendus à la cave Poésie pour lire à haute voix leurs compositions ou celles de leurs co-détenus. Ainsi, de la rencontre à la composition, de l’ enregistrement à la diffusion, les ateliers permettent de suivre un parcours pour entretenir l’expression individuelle en dépit des « contraintes » de la vie en milieu carcéral.

Forte de ses nombreuses expériences, l’association OCTROI a pu constater l’universalité de la création et de l’expression personnelle. Il convient de remarquer, au contact d’un public toujours varié (que ce soit par l’handicap, l’âge ou la situation sociale) l’existence invariable de potentialités individuelles . Il s’agit aussi de replacer cette intervention en milieu carcéral dans une continuité avec les autres projets développés par OCTROI. Breakdance, écriture, chant libre, les différentes situations où sont réalisés ces ateliers n’épuisent jamais cette simple constation : chacun peut, au travers d’un processus de création, retrouver le chemin de la confiance en soi, et se confronter, sous un nouveau jour, au regard des autres.

 

Revenir à l’historique